Des Hommes pour des chiens. Des chiens pour des Hommes.

Auteur/autrice : admin

Des chiots Golden Retriever disponibles

Nés le 10 avril disponibles à partir du 5 juin 2024

Une nouvelle portée en Meurthe et Moselle.

8 chiots : 6 mâles et 2 femelles.

La mère vit sur place, visible lors des visites. Le mâle vit à quelques kilomètres, visible sur demande.  –

Les dépistages sont fait et excellents : hanche, coude, génomique (ichtyose A, ichtyose 2, PRA1, PRA2, PRA prcd., DM1A, GRMD), tares oculaires. 

Des chiens aussi bien sportifs, athlétiques, en extérieur, clowns et câlins à la maison. Des Goldens Rau d’Esch en somme. 

La lice : Sépia du Rau d’Esch

L’étalon : Titus of Autumnlight

Le RAU d’ESCH essaime!

Le Rau d’Esch essaime : forts du soutien de notre banquier, le Crédit Mutuel, des membres du Rau d’Esch ont offert Happy à Rohan, enfant à Saint Mihiel et atteint du syndrome de Lennox-Gastaut.

 Nous constatons, au regard des sollicitations qui nous parviennent, que le chien d’aide à la personne reste inaccessible à la majorité des demandeurs. La demande dépasse très largement l’offre.

En particulier, pour des chiens de soutien émotionnel accompagnant des enfants différents.

Les coûts constatés, dans l’existant, ne peuvent laisser espérer la mobilisation de la ressource nécessaire pour accroître le nombre de chiens éduqués disponibles. Le mieux est l’ennemi du nombre. Il faut donc trouver un autre modèle de développement pour espérer approcher la satisfaction des très nombreux demandeurs.

Le public concerné est déjà celui dont les demandes ont été déboutées par les associations existantes.

S’ils sont prêts à se fédérer pour prendre en charge la formation de leur chien, alors naitrons des solutions adaptées à leur besoin. C’est la raison de notre participation à la création d’une association plus en phase avec cet objectif. L’association « Adap’ton chien » est née ce samedi 6 avril 2024.

On en parle même dans le journal !

Premier chien placé dans les douanes, et première réussite.

C’est avec un immense plaisir que nous vous annonçons la qualification de TINO en tant que chien de détection des produits stupéfiants en marquage passif.

La formation fût riche en émotion.

Malgré son petit caractère TINO est un excellent chien de recherche avec un potentiel olfactif énorme.

Photo du jour de sa qualification et photo le jour de son hélitreuillage.

Les goldens du Rau d’Esch, chiens d’assistance mais pas que…

Turn et Toko chiens d’avalanche

Turn du Rau d’Esch et Toko du Rau d’Esch, les deux frères nés en 2022 sont désormais chiens d’avalanche. Certifiés en Isère.

France 3 Rhône Alpes Auvergne a consacré un reportage à ces chiens d’exceptions :

Vous aimeriez acquérir un chiot Golden Retriever Lof?

Le saviez-vous ?

Avant d’acquérir un animal domestique, la loi vous engage à réfléchir :

voir la page dédiée en cliquant sur ce lien.


La révolution technologique du XXe siècle n’a pas évincé le chien de notre univers, il reste l’acteur privilégié de nombre de nos théâtres d’activités. Vingt milles ans de sélection permanente ont fait du loup le chien spécialisé que nous rencontrons auprès des personnes âgées, sur les terrains de sport, sur les décombres d’une catastrophe, dans les aéroports, ou encore à la chasse.

Pour peu que les performances physiques soient compatibles avec ces objectifs variés, les races gratifiées, en plus, de sociabilité, d’éducabilité, sont valorisées dans beaucoup de disciplines. Ces races sont donc polyvalentes et les  Retrievers, dont les Golden, bien nés en sont.

Bien sûr, à la chasse, puisqu’il ne peut renier ses origines, le Retriever excelle dans le rapport du petit gibier, sur les terrains les plus difficiles. C’est sa spécialité. Souvent unique auxiliaire de son maître chasseur, il piste efficacement le grand gibier blessé. C’est vraiment le chien de « l’après coup de feu ». Ceci n’empêche pas certains d’utiliser son adaptabilité pour traquer le petit ou le gros gibier.

Sa sagesse et son nez en font un maître caveur. A la recherche de truffes, il apprend vite à rester insensible aux chevreuils ou autres tentations.

Au service de la force publique, il recherche sans complexe drogues ou explosifs.

Son odorat très fin lui permet aussi de briller en pistage, qu’il soit humanitaire ou sportif.

Sauveteur rustique, il s’adapte à tous les terrains pour intervenir en mer, dans la neige ou lors de tremblements de terre.

Avec un maître sportif, il se régale au « canicross », et s’éclate au  flyball ». L’«agility » prouve son éducabilité, tout comme le « working test » où ses limites sont souvent celles de son conducteur.

S’il rivalise avec les meilleurs dans toutes ces disciplines, c’est au service des accidentés de la vie qu’il est irremplaçable.

Chien d’assistance à personne à mobilité réduite, chien annonçant une crise d’épilepsie, chien guide, chien d’éveil auprès d’un enfant polyhandicapé, chien social en maison de retraite, il révèle tout son potentiel pour enrichir des vies et gommer des différences.

Alors, si vous venez chez nous pour chercher un chiot du Rau d’Esch, venez avec un projet, le contraire serait trop dommage !

Nos lices ne font que deux à trois portée dans leur vie.

Les naissances et les premières semaines de vie des chiots se déroulent dans la famille.

Intégrer un chiot à votre famille, c’est pour plus d’une décennie, vous signerez un contrat d’engagement !

Prenez connaissance du contrat d’engagement en cliquant ici.


Articles

Concours de cavage du 15 août 2023

Comme annoncé sur le site de la commission cavage de la SCC (Société centrale Canine), la mi-aout, la Meurthe et Moselle accueillait 34 cynophiles passionnés de cavage. L’Association canine territoriale de Lorraine, le Retriever Club de France et le Club Canin de Pont-à-Mousson ont apporté leur caution aux organisateurs Odile GUERIN et Tamara JOST.

Durant ces 3 journées ce sont 90 placettes de 20 ares qui ont été travaillées  dans deux forêts proches de Pont-à-Mousson.

Pour chaque chien, 4 truffes (Tuber uncinatum ou T. escavatum) étaient réparties, depuis la veille, par les juges et leurs aides.

Les 2 premiers jours, en Forêt domaniale de Facq, ont bénéficié d’une météo favorable, quoiqu’un peu chaude. Il n’en fallait pas moins pour faire digérer des terrains difficiles avec ronce et ruisseaux à traverser.

Résultats du premier jour dans le perchis de chêne : sur 30 chiens présentés, 15 ont obtenu la mention « excellent » parmi lesquels 3 CACTN (Certificat d’Aptitude au Championnat de Travail de cavage au Naturel)

Résultats du deuxième jour : parmi les 30 chiens présentés, 16 ont obtenu la mention  « excellent » dont 5 CACTN.

Le lundi, en forêt privée de Fréhaut, la pluie copieuse nous a donné des envies de cèpes et girolles !  Mais les chiens ont bien maintenu leur objectif : 20 « excellents » dont 5 CACTN.

Sur les 3 jours, la délégation du Rau d’Esch a été gratifiée de 16 excellents dont 5 CACTN.

Et nous avons laissé la forêt plus propre à notre départ : sacs, bouteilles et même un pneu ont rejoint notre poubelle. Félicitation à Louis ROBERT pour sa coupe du meilleur nettoyeur !

Merci à tous pour cette bonne volonté à « huiler » les rouages de ces journées d’échange et de convivialité.

Merci aux juges, Guy MEUNIER et Luc CHERPITEL pour leur long déplacement et leurs appréciations rigoureuses.

Merci à nos hôtes, qu’ils soient forestiers, propriétaires, gestionnaires, chasseurs… En particulier les services locaux de l’ONF, les sociétés de chasse concernées, la famille VANNESSON…

Merci à Stéphane ROBERT pour les magnifiques photos souvenir.

Merci aux grandes mains (Ludovic, André, Francis, Louis, Christine, Margarita, Jean-Marie, Gérald, les Claude…) qui, dans l’ombre, tirent les ficelles pour faire de ces journées un souvenir inoubliable, qu’elles soient lorraines d’adoption ou de passage.

Merci à Royal canin pour sa présence matérielle.

Et merci aux concurrents de nous avoir fait confiance.

Voici les résultats du concours!